Lorsqu’on veut ajuster la configuration de Windows, il faut souvent faire des modifications dans la Base de Registres.

Une bonne habitude est de sauvegarder cette BdR (Base de Registres) avant chaque modification à effectuer. Il existe plusieurs méthodes pour sauvegarder la BdR, celle-ci ayant trois avantages :

  • Méthode très simple,
  • Peut être incluse dans un raccourci, et laissée « à portée de souris », sur le bureau ou dans la barre de lancement rapide (quick launch), par exemple,
  • La restauration se fait en un double-click sur le fichier de sauvegarde.

Attention, cette méthode a cependant inconvénient : si Windows ne redémarre plus à cause des changements effectués dans la BdR, on ne pourra pas double-cliquer sur le fichier de sauvegarde. Elle n’est utile que si les changements faits dans la BdR ne bloquent pas le système (c’est cependant la grande majorité des cas si ces modifications ont été faites avec soin).

(N.B. Il existe une autre méthode de sauvegarde, beaucoup plus efficace et cependant assez simple, décrite dans cet article.)

Variante 1 :

  • Bouton Démarrer/Exécuter, taper      cmd      puis touche <Entrée>
  • Taper dans la fenêtre     regedit /backup c:\BdR.reg     puis touche <Entrée>
  • C’est tout ! la BdR est maintenant sauvegardée dans le fichier c:\BdR.reg

Variante 2 :

  • Sur le bureau, click-droit dans un endroit vide, option Nouveau/Raccourci
  • Dans la case « Entrez l’emplacement de l’élément », taper 
    regedit /backup c:\BdR.reg      puis bouton Suivant
  • Dans la case « Entrez un nom pour ce raccourci, taper
    Sauvegarde BdR           puis bouton Terminer
  • Un nouveau raccourci est apparu sur le bureau; il suffira de double-cliquer dessus pour sauvegarder la BdR.
  • On peut faire glisser ce raccourci dans la Barre de lancement rapide, pour pouvoir l’utiliser plus rapidement.

Dans les deux méthodes, il suffira de double-cliquer sur c:\BdR.reg pour remettre la BdR dans l’état où elle était au moment de la sauvegarde.

Remarque

Une alternative intéressante est l’utilisation de la sauvegarde système de Windows.