Au démarrage de Windows XP, il arrive que le message « NTLDR manquant ou endommagé » s’affiche, et XP n’est pas lancé. Il peut y avoir plusieurs causes, mais elles sont identifiées et peuvent être facilement corrigées.

 Pour corriger ce problème, suivre pas à  pas la méthode suivante :

  1. Entrer dans la console de récupération en tapant R(1).
  2. S’assurer que le voyant « Verr Num » est allumé. Si ce n’est pas le cas, taper sur la touche VerrNum (du côté ou dans le clavier numérique).
  3. A la question « Sur quelle installation Windows voulez-vous ouvrir une sessions? », taper 1
  4. Taper ensuite le mot de passe administrateur (le mot de passe donné lors de l’installation, qui, en général, n’est pas le mot de passe du compte, même si ce compte a les privilèges administrateur. Si on ne s’en souvient pas, essayer la touche Entrée directement).
  5. Dans la console de récupération, taper     fixboot      puis Entrée.
    Taper ensuite       fixmbr       puis Entrée.
     
    (Pour la suite, attention aux espaces dans les commandes à taper. Pour qu’ils se voient bien,  ils sont remplacés par des #, mais ce sont bien des espaces)
  6. Lorsque l’opération est terminée, taper     CHKDSK#C:#/f#/r     puis touche Entrée.
  7. Lorsque l’opération est terminée, éteindre et rallumer le PC.Si le problème persiste, relancer la console de réparation (étapes 1 à 4), et lorsque l’invite apparaît, taper :
    copy#d:\i386\ntldr#c:\          puis touche Entrée
    copy#d:\i386\ntdetect.com#c:\          puis touche Entrée.
    ATTENTION ! dans les deux commandes précédentes, « d: » est à remplacer par la lettre du lecteur où se trouve le CD d’installation de XP. Par exemple si la lettre du lecteur est F, taper
    copy#f:\i386\ntldr#c:\          puis touche Entrée
    copy#f:\i386\ntdetect.com#c:\          puis touche Entrée
    En cas de doute sur la lettre est affectée au lecteur, taper    map    puis touche Entrée pour repérer cette lettre.
     
    Précision : les fichiers ntldr et ntdetect sont peut être en lecture seule. Dans ce cas, un message préviendra que la commande n’a pas été exécutée. Pour désactiver la lecture seule, taper
    attrib c:\ntldr#-R#-A#-S#-H   puis touche Entrée,
    attrib c:\ntdetect#-R#-A#-S#-H puis touche Entrée,
    et reprendre cette étape « copy ».
  8. Reprendre les étapes 5, 6 et 7.
     
    EXPLICATIONS SUR LES DIFFERENTES ETAPES  :
    1 – La console de récupération permet de modifier XP sans lancer XP. Ainsi de nombreux fichiers, verrouillés par XP, sont accessibles.
    2 – « VerrNum » est le clavier numérique, il est préférable qu’il soit sur « Verrouillage des nombres » si on veut taper des nombres :) . On utilise rarement cette touche dans XP, car XP la positionne automatiquement sur « nombres » lorsqu’il se lance.
    3 – Il arrive que plusieurs XP soient installés sur un PC. C’est pourquoi la question est posée. Mais en général, il n’y a qu’un XP, la réponse est donc « 1″, c’est à dire « le premier XP rencontré ».
    4 – La console de récupération est protégée pour éviter que n’importe qui y accède et modifie les données du PC. C’est pourquoi un mot de passe est prévu, mais dans XP home, il est vierge en standard. Pour les autres XP, le mot de passe est demandé à l’installation… Et il faut s’en souvenir ! A tout hasard, essayer celui du compte utilisateur.
    5 – fixboot et fixmbr sont des commandes qui réparent la séquence de démarrage (boot) de XP. Si ce boot est endommagé, XP ne sait pas où chercher ses tout premiers fichiers de démarrage, dont le fameux ntldr. Le boot endommagé n’est pas si rare, c’est pourquoi fixboot et fixmbr ont été prévus : fixboot scanne le disque pour retrouver les fichiers en question, et fixmbr réécrit ensuite une nouvelle « séquence de démarrage » pour qu’XP puisse démarrer normalement.
    6 – CHKDSK est l’utilitaire « check disk », qui contrôle l’intégrité des fichiers sur le disque. Si le fichier ntldr (ou un autre) a été mal découpé, par exemple, ou s’il a été mélangé avec un autre fichier (ça arrive très souvent), chkdsk reconstituera le ou les fichiers originaux.
     
    En principe, ceci répare la majorité des problèmes rencontrés avec ntldr.
     
    7 – Mais il se peut que ntldr, trop corrompu, n’ait pu être réparé, ou tout simplement qu’il ait été éradiqué pour une raison ou une autre.
    La commande « copy… » récupère la version originale de ntldr (celle qui se trouve sur le CD) et la copie sur le disque dur.
    La commande éventuelle « attrib » permet de changer les attributs de ces fichiers, en supprimant par exemple l’attribut « lecture seule », donc écriture ou suppression ou remplacement impossible.
     
    Au passage, la commande recopie le fichier ntdetect à la racine; ce fichier sert à détecter la version de l’OS, et peut aussi être endommagé (par exemple : donner une fausse information sur ntldr). Le message « ntldr missing » s’affiche aussi dans ce cas. C’est la raison pour laquelle on en profite pour recopier un ntdetect original.
    8 – Une fois que ces deux fichiers « propres » sont présents, il faut reconstruire la séquence de boot, donc relancer « fixboot » et « fixmbr », et redémarrer.
     
    Dernier point : avant de quitter la console de récupération, taper
    c:\boot.ini     puis touche Entrée
    pour vérifier que ce fichier est bien présent. Si ce n’est pas le cas, il faut reconstituer ce fichier (ce n’est pas difficile, mais doit être adapté à chaque PC. Dans ce cas, poser la question dans le forum de ce site, qui donnera la procédure adaptée.

Il est fortement conseillé d’utiliser le lien ci-dessous « aperçu/imprimer ce message » afin d’avoir une « copie papier » lorsqu’on exécute cette opération.



----------------------
Notes :
  1. Il se peut que le mot de passe ne soit pas accepté dans la console de récupération. Voir cet article à ce sujet []